Bhante Gunaratana Mahathera

Bhante Gunaratana Maha Thera

Dhamma Articles

Question: Importer les bénéfices de la méditation dans la vie quotidienne

Bhante  Gunaratana Maha Thera

Question: Durant une retraite il est plus facile de méditer, car c’est ce que chacun est venu faire. Ceci dit en retournant chez soi et vers la vie moderne et agitée, il est difficile de préserver l’attention et une conscience calme des phénomènes. Comment importer les bénéfices de la méditation dans des vies quotidiennes agitées?

Bhante G: Ralentir ses activités est une manière de nourrir les racines de l’attention. Nous pouvons faire ceci où que nous soyons, dans un monastère, mais aussi chez soi et sur notre lieu de travail. Nous parlons d’instaurer la paix mondiale, mais les personnes devraient aussi être concernées par le fait d’instaurer la paix du mental—rendant leurs esprits sains et calmes. Et un esprit sain naît de l’attention.

Quand vous êtes au travail ou quand vous êtes incapable de vous asseoir dans un endroit tranquille plus longtemps qu’une courte période, vous pouvez aussi cultiver quelques moments d’attention. Je recommande que chacun consacre une minute par heure pendant la journée à faire cela. Travaillez dur pendant 59 minutes, puis prenez une pause d’une minute, et focalisez complètement votre esprit sur votre respiration. Fermez vos yeux, si vous pouvez. Ou si vous êtes sur votre fauteuil dans un bureau en pleine activités, gardez vos yeux ouverts et fixés sur un point en face de vous. Tranquillement, paisiblement, comptez 15 respirations—ce qui équivaut à peu près à une minute. Ne pensez pas au futur, ne pensez à rien pendant cette minute. Maintenez juste votre esprit totalement libéré de toutes ces choses. Quand cette minute est terminée, vous avez apporté de la clarté à votre esprit. Vous avez généré de la force afin de continuer pour les 59 minutes restantes de l’heure qui suivra. Ensuite, dites-vous à vous-même que quand une heure se sera écoulée, vous vous prendrez encore une pause d’une minute d’attention.

Vous pouvez faire ceci à votre table de cuisine ou sur votre fauteuil de bureau. Vous pouvez faire ceci après que vous ayez garé votre voiture et éteint votre moteur. Vous pouvez faire ceci pendant une pause dans une salle (de pause). Si vous pratiquez cette forme de méditation de 1 minute pendant toute la journée, à la fin d’une période de huit heures de travail, vous aurez passé huit minutes à pratiquer la méditation. Vous serez moins nerveux, moins tendu et moins épuisé à la fin de la journée. De plus, vous aurez passé une journée plus saine et plus productive, à la fois sur le plan psychologique et sur le plan physique.

Il appartient à chaque personne de prendre soin de son esprit. Chacun d’entre nous doit apprendre comment se ralentir. Vous savez, les personnes inattentives constituent toujours la majorité. Vous pouvez aisément vous laisser tirer vers le bas sur ce sentier si vous vous laissez aller. Ne tombez pas dans ce piège! Où que vous soyez—à la maison, dans un centre de retraite, dans votre voiture, ou faisant la queue dans une épicerie—l’attention peut nous sauver des états mentaux stressants et douloureux. J’aimerais appeler l’attention la trousse d’urgence de chacun. C’est identique au fait de se couper ou de se brûler—vous avez immédiatement sous la main une trousse d’urgence pour traiter la plaie. Il en va de même pour l’esprit. Quand l’esprit est en état de souffrance, quand il est agité et distrait, quand vous souffrez mentalement, vous avez réellement besoin d’une aide d’urgence afin de retrouver la santé mentale.

Mais si vous ne traitez pas les états mentaux douloureux, ils peuvent devenir pires—semblables à une plaie. Au pire, nous sombrons dans une dépression. Et notre souffrance mentale peut se manifester par toutes formes de maladies, de problèmes d’estomac jusqu’à une maladie du cœur. Donc de nombreuses choses se produisent dans notre esprit! Seulement quand quelque chose déclenche une dépression ou une maladie physique grave commencez-vous à contempler en arrière toute la période pendant laquelle vous avez rendu votre vie chaotique. Donc, vous devez revenir à la pratique de l’attention où que vous soyez, tout le temps. Donc en même temps que votre pratique régulière de la méditation, rajoutez à votre pratique de vie quotidienne cette minute de méditation. Entrainez-vous de cette manière—dès qu’une irritation d’ordre psychique apparaît, arrêtez-vous et prenez soin d’elle avant que vous reveniez aux autres activités de la journée.

Citation Pāli: Māvamaññetha puññassa-na maṅtaṃ āgamissati. Udabindu nipātena – udakumbho pi pūrati pūrati dhīro punnassa – thoka thokampi acinam. (Dh. 122)

Traduction: Ne pensez pas au bien en des termes élogieux, disant “Cela m’arrivera.” Goutte après goutte le pot d’eau se remplit. De la même manière, l’homme sage, accumulant petit à petit, se remplit de bien.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *