Devenir

Upādāna paccayā bhavo (identique en Pāli et Skt.) ‟dépendant de l’adhérence le devenir apparaît.” Le devenir est de deux sortes, et il devrait être compris comme deux processus : le processus du Kamma (kammabhava) et le processus de renaissance du Kamma résultant (upapattibhava). Kamma-bhava consiste en les actions bonnes et mauvaises accumulées, ‟l’aspect de la vie karmiquement actif.” Upapattibhava est ‟l’aspect de la vie karmiquement passif et moralement neutre”, et il signifie le processus de renaissance de Kamma résultant dans la vie suivante. La vie prochaine pourrait être n’importe quelle sphère (ou plan) d’existence sensorielle (kāmabhava), celui de la forme (rūpabhava), et celui de l’existence sans forme (arūpa-bhava).

Dans la première proposition (avijjāpaccayā saṅkhārā), saṅkhārā est expliqué comme les bonnes et les mauvaises actions (kamma); si c’est le cas, n’est-il pas répétitif de dire que ‟kamma-bhava,” mentionné ici, signifie aussi les bonnes et mauvaises actions ? Le paṭicca-samuppāda, nous devrions savoir, est concerné non seulement par la vie présente, mais aussi par les trois vies passée, présente et future. Le Kamma, ou les bonnes et mauvaises actions mentionnées dans la première proposition, appartient à ces actions passées dont la vie présente dépend. Le Kammaauquel il est fait référence ici dans cette proposition, upādānapaccayā bhavo,” appartient à la vie présente et à son tour cela cause la vie future.Upādāna paccayā bhavo signifie; l’adhérence (upādāna) qui est la condition du processus de Karma, ou d’actions (kamma-bhava).